Le rachat de soulte, comment ça marche ?

Le rachat de soulte, comment ça marche ?

Le calcul du rachat de soulte


Cette opération est assez complexe et requiert, pour être réalisée dans les formes requises, l'intervention de professionnels ; un notaire saura ainsi vous éviter les erreurs. Il commencera par évaluer votre bien d'une manière rationnelle. Cette estimation établira la valeur actuelle du bien, et non pas sa valeur initiale. Si, notamment en cas de divorce, le bien immobilier n'est pas payé en totalité, le notaire n'oubliera pas de déduire ensuite le montant du capital restant dû. Pour calculer, de manière précise, le montant de la soulte en cas de divorce, on procède de la manière suivante : on indique d'abord la valeur actuelle du bien, qu'on divise par deux. On pose ensuite un autre chiffre, celui du capital restant dû, divisé encore par deux. On obtient ainsi deux sommes, et, en soustrayant la seconde de la première, on trouve le montant de la soulte que doit verser à l'autre époux, décidé à conserver le bien.