Faites votre simulation en 60 secondes

Pourquoi regrouper ses crédits ?

Pourquoi regrouper ses crédits ?
Partager sur :
Publiée : 24 Mai 2019
Mots Clés :

Rachat de crédit, crédit immobilier, assurance, banques, acquéreurs, Prêt immobilier, Conseils, Banque, courtier, courtage, immobilier, crédit, économie, conseil

Regrouper ses crédits, c’est obtenir une mensualité plus basse sur une période plus longue, de façon à alléger ses charges.

Mais ce processus a un coût. On détaille tout.

Des changements importants

 

Dans le cadre d’un regroupement de crédit, de nombreux changements sont appliqués comme :

 

  • Un taux fixe, avec des mensualités fixes ;
  • Un reste à vivre plus simple à visualiser car tout est regroupé dans un même prêt ;
  • En cas de baisse importante de la mensualité et du taux, mise en place d’une épargne en cas d’incident
  • Un taux d’endettement plus bas, qui permet éventuellement d’investir ailleurs (crédit à la consommation par exemple)

 

Toutes ces choses sont évidemment disponibles grâce à l’allongement du temps du crédit.

 

Des avantages grâce aux conditions actuelles mais un coût conséquent

 

Avec la faiblesse actuelle des taux, cela semble être le bon moment pour procéder à un regroupement de ses crédits. Le rachat de crédit permet donc d’alléger ses mensualités de manière significative, et en plus de bénéficier d’un taux extrêmement attractif. Un rachat de crédit contraint cependant à de nombreux frais de dossiers, des frais de remboursement anticipé, ainsi qu’une nouvelle assurance, et donc de nouvelles garanties. Ces coûts peuvent également augmenter en cas de problème de santé, d’âge assez élevé etc. Le coût d’un rachat de crédit n’est donc pas à prendre à la légère.

 

Pourquoi s’engager dans un nouveau crédit ?

 

Nous avons décrit plus haut certaines des modifications que vous pourriez constater en cas de rachat de crédit. Mais sur le papier, l’opération est intéressante en cas de taux d’intérêt élevés lors de votre premier crédit. En général, il faut que le taux de l’ancien crédit soit au moins supérieur d’1% par rapport au nouveau pour être bénéficiaire. Même règle que pour le premier crédit, le taux d’endettement ne doit pas dépasser 33% des revenus de l’emprunteur. Le rachat de crédit a pour objectif d’alléger les mensualités d’un client, voir un crédit dépasser les 33% reste donc très rare.



Actualités récentes du même type

Rachat de crédit : Les différences entre hypothèque et cautionnement

Lorsque l’on procède à un rachat de crédit auprès de son établissement bancaire, celui-ci peut demander des garanties de pouvoir être remboursé. Il en existe deux sortes, le cautionnement et l’hypothèque.

Le rachat de soulte, comment ça marche ?

Le rachat de soulte intervient dans deux situations : un divorce par consentement mutuel et une succession. Si, par exemple, un des deux époux, mariés sous le régime de la communauté réduite aux acquêts, décide de garder le bien immobilier acheté en commun, il devra racheter à l'autre sa part, autrement dit lui verser une soulte. La volonté de l'époux désirant conserver le bien devra figurer dans un document établi devant notaire, l'état liquidatif.

Comment un courtier négocie un taux le plus bas ?

Le rôle du courtier, c'est de représenter un emprunteur auprès d'établissements bancaires, afin de négocier pour lui, les meilleures taux ainsi que les meilleurs conditions pour une opération financière donnée. Mais comment ce dernier s'applique-t-il à sa tâche ? Quels sont ses moyens d'action les plus efficaces ?