Retour au guide

Choisir le bon logement pour obtenir plus facilement un prêt

La banque évalue de nombreux critères avant d’arrêter sa décision d’accorder ou non une demande de crédit. Si certains sont objectifs tels que le niveau d’endettement ou la capacité d’épargne, d’autres sont plus subjectifs comme la pertinence de l’acquisition. Pourtant, ceux-ci influent sur sa décision finale.

Opter pour un bien immobilier aisément revendable

Quand l’emprunteur se retrouve dans l’incapacité de rembourser son prêt bancaire, la banque ou la société de cautionnement procède à la saisie du bien financé pour le vendre. Cette vente va servir à rembourser le capital non amorti et les intérêts. Si le logement est difficile à vendre en cas de non-remboursement du crédit, la banque hésite à octroyer le financement pour son acquisition.

Préférer un bien immobilier ne nécessitant pas d’importants travaux

Dans l’étude du dossier de demande de crédit, la banque prend également en considération les volumes des travaux à réaliser sur le logement. Le seuil admis est de 40% de la valeur du bien acheté. Ces travaux de rénovation sont complémentaires à l’achat et susceptibles d’accroître sa valeur marchande à la revente.