Retour au guide

SCI : Droits de succession intéressants et transparence au niveau de l’impôt sur revenu

Gestion et transmission de patrimoine

Parents et enfants peuvent devenir associés dans une SCI et acquérir ensemble un bien immobilier. Il est ensuite possible de transmettre progressivement la part des parents aux enfants avec une fiscalité avantageuse car étalée au fil du temps. Par ailleurs, il est légal de donner ses parts de SCI à ses enfants, à condition de laisser une réserve d’usufruit. Comme les droits de donation se calculent sur la valeur de la nue-propriété, à mesure que l’âge de l’usufruitier augmente, la part de la nue-propriété s’élève en parallèle. Cela permet aux héritiers de ne pas payer de droits de succession tout en devenant propriétaires des parts de la SCI au moment du décès du donateur.

SCI et impôt sur le revenu

La transparence est la règle en matière d’impôt sur le revenu des SCI. Chaque associé doit supporter les revenus fonciers générés par la SCI en fonction de ses parts sociales.